Innovation

L’Initiative
Maroc
Innovation

L’Initiative Maroc Innovation vise à insérer le Maroc dans l’économie du savoir et de le positionner en tant que créateur de technologies et non pas seulement de consommateur de technologies.

Elle s’articule autour de cinq piliers stratégiques :

  • Gouvernance et cadre réglementaire ;
  • Appui et Financement ;
  • Infrastructures technologiques ;
  • Clusters (ou pôles de compétitivité) ;
  • Mobilisation des talents pour l’innovation.

Cette stratégie prévoit la mise en place de nouveaux instruments de financement adaptés au cycle de vie des projets innovants. Ces instruments visent le soutien de start-ups innovantes et l’émergence de projets innovants portés par des entreprises en développement ou par des consortia d’entreprises agissant dans le cadre d’un cluster. La gestion et la promotion de ces instruments sont confiées au Centre Marocain de l’Innovation « CMI », qui joue le rôle de guichet unique dont la vocation est de gérer, promouvoir et soutenir les projets d’innovation.

L’Initiative Maroc Innovation vise à insérer le Maroc dans l’économie du savoir et de le positionner en tant que créateur de technologies et non pas seulement de consommateur de technologies.

Elle s’articule autour de cinq piliers stratégiques :

  • Gouvernance et Cadre réglementaire ;
  • Appui et Financement ;
  • Infrastructures technologiques ;
  • Clusters (ou pôles de compétitivité) ;
  • Mobilisation des talents pour l’innovation.

Cette stratégie prévoit la mise en place de nouveaux instruments de financement adaptés au cycle de vie des projets innovants. Ces instruments visent le soutien de start-ups innovantes et l’émergence de projets innovants portés par des entreprises en développement ou par des consortia d’entreprises agissant dans le cadre d’un cluster. La gestion et la promotion de ces instruments sont confiées au Centre Marocain de l’Innovation « CMI », qui joue le rôle de guichet unique dont la vocation est de gérer, promouvoir et soutenir les projets d’innovation.

Classement
du Maroc

L’indice mondial de l’innovation Classe le Maroc en 72 position en 2017 . Le Maroc a maintenu alors le classement de 2016 (72ème position) sur 127 pays étudiés. Le Maroc a gagné 6 places en 2016 par rapport à 2015.

Le Maroc a ainsi consolidé en 2017 son positionnement en tant que leader en Afrique du Nord, en faisant partie du podium des pays les plus innovants sur le continent africain, après l’Afrique du Sud et l’Ile Maurice.

Source : Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, Université Cornell (Etats unis) et l’Institut Européen d’Administration des Affaires













 
Les programmes
de financement
de l’Innovation

Fonds Innov Invest de la CCG et la Banque mondiale

En cours d’activation prévue pour 2017.

Le fonds en question est de 500 millions de Dhs.

Pour plus d'informations : http://www.ccg.ma/Avis-FII-VF.pdf

Le Programme Innov’Act

Pour promouvoir les activités de R&D et dynamiser l’Innovation dans le secteur productif national, R&D Maroc et le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique (MENESFCRS) (Direction de la Technologie), lancent dans le cadre d’une convention de partenariat, le programme INNOV’ACT en vue de sa pérennisation après la fi n de la phase pilote. Sa mise en œuvre se fera progressivement, en fonction de l’intérêt exprimé par les entreprises au programme et des possibilités de financement.

Pour plus d'informations : http://www.enssup.gov.ma/

Réseau Maroc Incubation et Essaimage (RMIE)

Réseau géré par le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique(CNRST), mettant en synergie les moyens des partenaires associés à ce réseau (Départements ministériels, secteur financier, bailleurs de fonds, etc).

Pour plus d'informations : http://www.rmie.ma/

Programme INTILAK (Centre Marocain de l’Innovation)

L’instrument « INTILAK » est destiné aux startups innovantes ayant moins de deux ans d’activité en phase de démarrage, porteuses d’un projet d’innovation ou d’un projet de valorisation R&D, et finance 90% des dépenses du projet, dans la limite d’un million de dirhams TTC.

Pour plus d'informations : http://www.marocnumericcluster.org/

L’instrument « TATWIR » (Centre Marocain de l’Innovation)

L’instrument « TATWIR » est destiné aux entreprises ayant plus de deux années d’existence, dédié aux projets de R&D portés par une entreprise ou un groupement d’entreprises agissant dans le cadre d’un cluster en phase de développement ou un consortium d’entreprise(s) et organisme(s) de recherche et finance 50% des dépenses du projet, dans la limite de 4 millions de dirhams TTC.

Pour plus d'informations : http://www.marocnumericcluster.org/

L’instrument « PTR » (Centre Marocain de l’Innovation)

L’instrument « PTR » est destiné aux projets d’appui à l’innovation et au développement technologique portés par des entreprises, consortia ou groupements d’entreprises, et couvre les dépenses afférentes aux prestations éligibles à hauteur de 75% et ce dans la limite de 100 000 dirhams TTC.

Pour plus d'informations : http://www.marocnumericcluster.org/

Réseau de Diffusion Technologique (RDT)

Géré par le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique, les principales missions du réseau se déclinent en cinq volets :

  • Une mission prospective et un service de proximité que le RDT présente lui- même à l’entreprise à travers une action de démarchage bien ciblée ;
  • La réalisation de pré-diagnostics effectués gratuitement par une équipe constituée d’intervenants du RDT dans la formulation et l’expression de ses besoins en matière d’innovation et de développement technologique ;
  • La mise à la disposition gratuite d’une entreprise industrielle d’une compétence nationale ou étrangère (spécialiste dans un secteur ou domaine donné) pour la réalisation d’un diagnostic technologique devant aboutir à l’émergence et la formulation de besoins et projets d’innovation et de développement technique ou technologique ;
  • La mise en relation avec les compétences locales qui pourront répondre au mieux aux besoins formulés par les industriels (laboratoires universitaires, cabinets de conseil et ingénierie, centres de R&D.

Pour plus d'informations : ​http://www.marocnumericcluster.org/

Les Projets
phares à
Casablanca
Data city
Casablanca

Data City est un programme de transformation de la ville à travers l’entrepreneuriat et l’innovation en mettant à contribution les citoyens, des Grandes Entreprises et les Institutions publiques de la ville.

Avec un budget d’aménagement de trente milliards de dirhams, dont la moitié dédiée à la mobilité, et une mobilisation des institutions publiques autour du projet Casablanca Smart City, Casablanca ambitionne de devenir un modèle de ville connectée et durable à l’échelle nationale et régionale. Pour y parvenir, la ville peut capitaliser, entre autres, sur un écosystème entrepreneurial marocain naissant mais en pleine expansion, avec un nombre de start-ups multiplié par cinq entre 2012 et 2015.

Pour plus d'informations, visiter le site de Data city Casablanca.




















 
Casa smart
city expo

Casa smart city expo est un évènement annuel qui a pour vocation de réfléchir sur les pistes de développement intelligent de la ville de Casablanca. Représentants de la ville, acteurs associatifs, professeurs universitaires et étudiants, entrepreneurs et startups, grands groupes privés nationaux et internationaux, etc., tous sont conviés pour essayer de réfléchir au développement de solutions concrètes et innovantes pour améliorer les conditions de vie dans leur ville !

Cette initiative répond aux orientations du Plan de développement stratégique du Grand Casablanca 2015-2020, qui vise à ériger la métropole comme la première ville intelligente en Afrique.

Ce projet est porté par la société de développement local Casablanca évents et animations dont le CRI de Casablanca-Settat est un partenaire stratégique du salon.

  • 1ère édition: Elle s’est déroulée le 18 et 19 mai 2016, sous le thème de «la ville ouverte, inclusive et innovante». Cet évènement a réuni administrations publiques, acteurs économiques, architectes urbanistes, chercheurs universitaires, et société civile pour discuter, débattre et échanger afin de s’approprier et transformer la ville.
  • 2ème édition : Elle s’est déroulée le 17 et le 18 mai 2017 sous le thème «Des villes par tous » . Les thématiques débattues lors de ce rendez-vous international ont notamment porté sur la mobilité future, l’innovation urbaine et technologique, la résilience et changement climatique, la société collaborative et les villes attractives.
  • La 3ème édition de cet évènement est prévue le 18 et 19 Avril 2018.

Pour plus d'informations, visiter le site de Smart city expo Casablanca.

 
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.

E-services