07.12.2017

Le coup d’envoi de l’étude « Post création », une radioscopie globale et exhaustive des entreprises créées via le CRI de Casablanca-Settat

1ère action du CREA CASA SETTAT POUR 2017 : Le coup d’envoi de l’étude « Post création », une radioscopie globale et exhaustive des entreprises créées via le CRI de Casablanca-Settat.
 
S’est tenue le Mardi 03 Janvier 2017 à la Wilaya da Casablanca Settat sous la présidence de Monsieur le Wali, la réunion de Kick off de l'étude « Post Création » des sociétés créées à travers leCentre Régional d’Investissement de Casablanca-Settat.
Cette initiative, fruit d’un partenariat avec la Banque Mondiale, s’inscrit dans le plan d’action du Comité Régional de l’Amélioration du Climat des Affaires (CREA CASA-SETTAT).
Il y a lieu de rappeler que le CREA CASA-SETTAT est la première instance à avoir bénéficié de l’appui de la Banque Mondiale pour l’accompagner dans son chantier d’amélioration du climat des affaires dans la Région.
 
L’objectif à travers cette étude, première du genre au niveau nationale, est de permettre à l’ensemble des pouvoirs publics de disposer d’une vision claire sur la survie ainsi que le développement des entreprises créées via le CRI au niveau de la Région de Casablanca-Settat, sur la période 2003-2015.
L’aboutissement de cette étude ne serait atteint sans l’adhésion des partis prenantes, en effet, pour entériner leurs engagements et leurs volontés de  sa réussite, une convention a été signée en Avril dernier entre des administrations impliquées dans la vie de l’entreprise : La Wilaya de la Région de Casablanca-Settat, Le CRI,  La CNSS, L’OMPIC,  La Direction Régionale des Impôts, et Maroc PME, dans le but d’établir un diagnostic clair de la situation des entreprises et mettre en place un accompagnement adéquat pour les aider dans leurs développements.
Ainsi, Le coup d’envoi des travaux de l’étude post création a été donné aujourd’hui,quatre phases sont prévues :
  • La première phase consiste à mesurer de manière objective le développement et le taux de mortalité des entreprises ;
  • La deuxième phase permettra d’identifier les principaux facteurs endogènes et exogènes, expliquant l’évolution de ces entreprises, par le biais d’une enquête auprès d’un échantillon représentatif d’entreprises.
  • La troisième phase consiste à une analyse approfondie des résultats ;
  • La quatrième phase s’articule autour d’une consultation avec les différentes parties prenantes, pour produire une série de recommandations dans l’objectif d’améliorer le devenir des jeunes entreprises et Identifier les axes d’intervention nécessaires pour favoriser leurs développements, ces recommandations seront déclinées en un plan d’actions détaillé, avec des objectifs clairs et mesurés.

 

Pour plus d’information, prière de contacter le service communication du CRI au 0522-481-888 ou à l’adresse email : fmokhtrai@casainvest.ma ;  felbarhmi@casainvest.ma

Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.

E-services