Artisanale

Artisanale

Le secteur de l’artisanat est un atout majeur et stratégique qui joue un rôle important au niveau économique et social, aussi bien à l’échelle nationale que régionale.

Au niveau de la Région Casablanca-Settat, ce secteur compte un nombre important d’artisans exerçant dans l’artisanat de production et qui contribuent considérablement au chiffre d’affaires global du secteur.

Ainsi, le chiffre d'affaires de l'artisanat d'art à fort contenu culturel par ville montre la dominante de la ville de Casablanca qui a contribué à elle seule, en 2013, à 23% du chiffre d’affaires national.

Egalement, les exportations de Casablanca représentaient 34% des exportations nationales; marquant une augmentation de 32% entre 2008 et 2012.

De même, la région occupe une place importante dans l'activité de plusieurs filières d’artisanat telles que la bijouterie, l’habillement et accessoires, le bois, la poterie-céramique, le fer forgé, la vannerie...

 

Coopératives de l’Artisanat par province en 2016

 

Valeurs des exportations des produits artisanaux en Dhs entre 2009 et 2016

L’Académie des Arts Traditionnels

Créée le 31 octobre 2012 sous les hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, l’Académie des Arts Traditionnels est l’une des composantes de la Fondation de la Mosquée Hassan II de Casablanca, qui constitue une plate-forme d’excellence dédiée à la formation de haut niveau dans les domaines des Arts Traditionnels, basée sur l’acquisition des connaissances scientifiques et permettant l’épanouissement des virtuosités.

Cette orientation a fait de l’Académie des Arts Traditionnels une institution unique en son genre sur le plan national, rarement égalée au niveau international et lui a conféré les caractéristiques suivantes :

  • Espace académique remplissant les conditions artistiques et scientifiques qui permettent aux grands maîtres-artisans de transmettre aux nouvelles générations, avec fidélité et probité, les métiers et les habiletés qu’ils ont hérités de leurs ancêtres. Il est aussi un lieu, où se côtoient la dextérité manuelle des métiers et les connaissances scientifiques, technologiques et historiques.
  • Haut lieu de recherche scientifique dans le domaine des arts traditionnels à travers l’exploration et l’archivage des spécificités artistiques de l’art traditionnel et sa conservation contre toute altération.
  • Etablissement formant de nouvelles générations d’artisans ayant les qualités requises pour innover dans le domaine sans porter atteinte aux traits caractéristiques profonds de l’artisanat marocain.
  • Institution de référence dans le domaine de la recherche et de l’expertise et élément moteur de communication avec les secteurs actifs en matière des arts traditionnels et ce, en termes de production, d’habilitation, de recherche et de promotion des produits.
  • A travers la formation qui y est dispensée, l’Académie des Arts Traditionnels est appelée à contribuer à l’enrichissement et à la valorisation du secteur de l’artisanat national, ce qui fera d’elle un chainon capital dans le réseau des acteurs nationaux et internationaux concernés par les arts traditionnels et les activités connexes. Son rôle franchira les limites de l’économique pour s’étendre au culturel, sachant qu’elle contribuera à la sauvegarde, à la préservation et à la promotion des aspects artistiques et culturels propres à notre identité marocaine.

Missions de l'Académie

L’Académie a pour missions notamment, d’assurer :

  • La formation des maîtres artisans et cadres de haut niveau, à travers l’acquisition du savoir-faire professionnel et pratique dans les divers métiers d’artisanat notamment les métiers liés aux domaines des arts de bâtiment traditionnel, du bois, des métaux, du cuir et du tissage, ainsi que dans le domaine de la calligraphie ;
  • La formation continue des artisans dans les domaines précités ;
  • L’assistance technique et le conseil en matière de qualité en faveur des entreprises d’artisanat.

L’Académie est également chargée de :

  • Mener des travaux de recherche dans le domaine des arts traditionnels en vue de promouvoir la créativité et l’innovation ;
  • Effectuer des travaux d’expertise et d’études à la demande des organismes publics ou privés ;
  • Préserver les métiers et les savoir-faire traditionnels ;
  • Développer des relations de coopération, de partenariat et d’échange d’expertise avec tout organisme public ou privé, national ou étranger, dans le domaine des arts traditionnels.

Pour en savoir plus, merci de consulter : aat.ac.ma

Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.

E-services