Offshoring

Offshoring

Le secteur de l’offshoring est un secteur porteur pour l’économie nationale en raison de son potentiel de création d’emplois pour les jeunes et de sa contribution à la balance commerciale du pays.

Les activités de l’offshoring relèvent principalement de deux grands domaines et six filières :

  • Le domaine du BPO (Business Process Outsourcing ou externalisation des processus mé-tiers) qui comprend les activités/fonctions administratives générales, les activités de gestion de la relation client et les activités métiers spécifiques ;
  • Le domaine de l’ITO (Information Technology Outsourcing ou externalisation des processus liés aux technologies de l’information) qui regroupe les activités de gestion d’infrastructure, les activités de développement de logiciels et les activités de maintenance applicative.
  • Le Maroc a été élu meilleure destination de l’offshoring pour l’année 2012 par l’Association européenne de l’outsourcing (EOA). A l’horizon 2020, l’objectif défini par le Plan d’Accélération Industrielle (PAI) est d’atteindre un PIB de 16 milliards de dirhams et 100 000 emplois.

Outre son site dédié exclusivement aux activités BPO et son infrastructure de télécommunication de haut niveau, nombreux sont les atouts que la Région de Casablanca-Settat met en exergue pour confirmer son positionnement de choix dans les métiers de l‘offshoring.

En effet, la région accueille les sièges régionaux des grands opérateurs mondiaux et le premier Centre d’enseignement et de Formation Professionnelle spécialisé dans le secteur.

Par ailleurs, le succès de la région dans le domaine des centres d'appels et dans des niches de Business Process Outsourcing (BPO) démontre sa position de destination de choix pour le secteur de l’offshoring.

Ecosystèmes du secteur

Le 05 mai 2016, 5 filières se sont organisées en écosystèmes dans le secteur de l’offshoring :

  • CRM (Customer Relationship Management) : Activités de gestion de la relation client notamment via des centres de contact ;
  • BPO (Business Process Outsourcing) : Externalisation des processus d’une entreprise/métiers ;
  • ITO (Information Technology Outsourcing) : Externalisation des métiers liés aux technologies de l’information (développement d’applications, gestion des infrastructures, etc) ;
  • ESO (Engineering Service Outsourcing) : Externalisation portant sur des activités d’ingénierie et de recherche et de développement (ingénierie industrielle, etc) ;
  • KPO (Knowledge Process Outsourcing) : Externalisation portant sur des activités stratégiques ayant un contenu « savoir » et exigeantes en expertise (analyses de données sectorielles, etc).

Les objectifs de croissance qui sont fixés à ces écosystèmes à l’horizon 2020 sont :

  • la création de 60.000 nouveaux emplois directs,
  • la réalisation de 18 milliards de dhs de chiffres d’affaires à l’export, et
  • l’attraction d’investissements d’un montant de 1,5 Milliards de dhs.

Ces écosystèmes permettront de positionner le Royaume dans le 1er tiers du groupe de compétition à travers une diversification qualitative et favoriseront un développement régional équilibré et équitable des investissements de l’Etat dans les Plateformes industrielles intégrées dédiées à l’Offshoring. Ils permettront également au secteur de renforcer sa dimension sociale à travers l’employabilité des jeunes et la participation aux recrutements des personnes en situation d’handicap.

Les efforts de l’Etat se focaliseront également sur l’accompagnement des start-up et des MRE désirant investir dans leur pays et ayant développé une expertise dans les filières technologiques, et ce en partenariat entre l’ANPME et la profession.

Association professionnelle

https://www.apebi.org.ma/

Nombreux sont les avantages dont peuvent bénéficier les entreprises du domaine, avec des aides financières à l'installation et une fiscalité radicalement allégée, avec notamment une exonération de l’IS, des droits de douane inférieurs à 2,5%, un taux effectif réel d’IR plafonné à 20%, un régime spécial expatriés, une défiscalisation complète du premier emploi <550€/mois...

Le régime administratif est également avantageux, avec un Guichet Unique sur zone, une flexibilité totale du nouveau Code du Travail, des simplifications administratives.

Casashore, une zone dédiée

Etendu sur 53 ha situés sur la route qui relie la ville à l'aéroport international Mohammed V, le Nearshore Park de Casablanca est une zone de 250 000 m2 d'espaces bureaux et de commerces.

En plus de son emplacement stratégique, grâce à la proximité du centre d'affaires d'une grande métropole reconnue mondialement, Casashore dispose d'innombrables atouts. Elle garantit une installation rapide et dans les meilleures conditions grâce à un site «Ready for Output».

L'offre Casashore met à la disposition de l'investisseur le meilleur en matière des services : des locaux climatisés, insonorisés, précâblés et prêts à l'emploi. Le Nearshore Park de Casablanca est un site intégré avec des services administratifs mutualisés sur place (téléphonie, secrétariat, entretien, restauration, maintenance, visioconférence…).

Un centre de formation spécialisé

Vivier important de jeunes diplômés Bac+2/Bac+4, l'Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) a pour mission la mise en place de formations dédiées aux métiers de l'offshoring afin de doter les secteurs ciblés de ressources humaines qualifiées nécessaires à leur établissement dans le royaume.

C’est dans ce sens qu’a été ouvert en 2005, le premier centre de formation spécialisé dans les métiers de l'offshoring avec pour mission de fournir le secteur en main d'oeuvre qualifiée.

Trois axes majeurs de formation y sont dispensés. Le premier est celui des NTIC permettant la formation de techniciens spécialisés en développement informatique, réseautique et gestion des systèmes informatiques.

Le second est celui de l'offshoring visant la requalification et la remise à niveau de diplômés dans les 3M. Le troisième est celui du développement des compétences et de la formation continue visant entre autres le perfectionnement des formateurs.

Le Gouvernement du Maroc a donné une importance cruciale au volet de la formation dans le secteur de l’offshoring, secteur qui connait un taux d’employabilité très élevée, et donc a mis en place un système dédié au secteur, d’aide à la formation dans différents profils recrutés, à travers l’Agence Nationale de la Promotion de l’Emploi et des Compétences

Filière Niveau Formation à l’embauche Formation continue
Management (*) Bac +3 et plus 30.000 30.000
Bac +3 et plus 35.000 30.000
Technicien, Bac+2 30.000 20.000
BPO (hors centre d’appels) Bac +2 et plus 24.000 16.000
Centres d’appels Diplômé ou Bac et plus 6.000 6.000
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.

E-services