28.03.2019

Commission nationale des investissements: La région de Casablanca-Settat en 1ère position avec 9,28 milliards de dirhams

Le secteur du transport et des infrastructures arrive en pôle position des investissements validés aujourd’hui par la commission nationale des investissements, présidée par le Chef de Gouvernement Saad Eddine El Otmani. Sur les 22,9 mds de dhs validés, ce secteur s’accapare 42 % pour 9,64 milliards de dirhams.
il est talonné par le secteur des télécommunications avec 4,37 milliards de dirhams soit plus de 19% des investissements projetés.
En troisième position on retrouve le secteur du tourisme et loisirs avec 4,03 milliards de dirhams, soit plus de 17% des investissements projetés. le secteur de l’industrie arrive en 4ème position avec 2,77 milliards de dirhams, soit plus de 12% des investissements projetés.
Les 28 projets de conventions et d’avenants aux conventions d’investissement validés permettront la création de 4.346 emplois directs et 7.934 emplois indirects. dans ce sillage la tendance par secteur s’inverse puisque le secteur industriel demeure le 1er pourvoyeur d’emplois directs à créer avec 1.654 emplois directs à créer soit plus de 38%.
le secteur du tourisme et loisirs arrive la 2ème position avec 1 132 emplois à créer soit plus de 26% des emplois prévus. alors que le secteur de la santé permettra la création de 839 emplois, soit plus de 19% des emplois projetés.
Par Région d’implantation, la ventilation des investissements place la région de Casablanca-Settat en 1èreposition avec 9,28 milliards de dirhams, soit plus de 40% des investissements projetés (1.284 emplois directs projetés).
La région de Rabat Salé Kénitra arrive en 2ème position avec des projets d’investissements de l’ordre de 5,27 milliards de dirhams, soit 23% des investissements projetés (1.079 emplois).
La région de Fès-Meknès est en 4ème place avec des projets d’investissements de l’ordre de 1,29 milliards de dirhams, soit plus de 5% des investissements projetés (1.198 emplois).
les 24% des investissements projetés restants de l’ordre de près de 5,5 mds de dhs concernent plusieurs régions.
Comparativement à l’année 2018 et les investissements validés lors des réunions du 10 janvier et du 24 octobre dernier, la tendance de la marocanisation des investissements se poursuit. en effet, avec 13,85 milliards de dirhams, les investissements nationaux représentent la majeure partie des investissements projetés, soit plus de 60%. ce résultat est attribuable aux grands projets relevant des secteurs du transport et des infrastructures et du tourisme et loisirs.
Les joint- ventures arrivent en deuxième position avec 7,12 milliards de dirhams, soit plus de 31% du montant global de cette commission. Ces joint-ventures ont vu le jour dans le cadre de la mise en œuvre de grands projets dans les secteurs de l’industrie, de la santé et des télécommunications.
Les Emirats-arabes-unis se hissent à la 3ème position avec plus de 1,3 milliard de dirhams, soit plus de 5% des investissements projetés.
l’Espagne occupe la 4ème position avec plus de 237 millions de dirhams, soit plus de 1% des investissements projetés.
 
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.
Karim Tazi est l’une des figures qui a su s’illustrer dans le secteur du prêt-à-porter au niveau national. Né à Meknès, c’est à Casablanca qu’il se lance dans le milieu de la mode.

E-services